pomme

PARODONTIE

La maladie parodontale ou parodontie est une maladie inflammatoire chronique ayant une origine multifactorielle.

Elle résulte de l’accumulation de populations bactériennes qui se multiplient et créent des écosystèmes qui deviennent destructeurs pour l’individu. Les systèmes d’attache de la dent (gencive et os) finissent par être détruits ce qui peut aboutir, si aucun traitement n’est mis en place, à des gènes puis des déséquilibres masticatoires et, malheureusement, à la perte des dents.

Cette inflammation locale chronique peut avoir des conséquences néfastes sur le plan de la santé générale, notamment au niveau cardiovasculaire, pulmonaire, ou diabétique. Il existe également des risques lors de la grossesse ou dans des pathologies chroniques comme les rhumatismes inflammatoires.

Les thérapeutiques à mettre en place ont pour but à la fois d’arrêter le développement bactérien et de stopper l’inflammation.
Pour assurer une guérison à long terme, les traitements doivent ainsi associer des interventions locales (détartrage, curetage, stérilisation laser, …) tout en apportant un rééquilibrage sur le plan global de l’organisme (modification et/ou rééquilibration nutritionnelle, diminution du stress,…).

 

Cas clinique traité au cabinet

Situation initiale

La patiente vient consulter en raison de mobilités dentaires, de douleurs et d’inconfort masticatoire.

La radiographie montre des pertes osseuses importantes.

Traitement

Le traitement mis en place associe des corrections alimentaires afin de réduire les fuites de calcium, la mise en œuvre d’un brossage plus adapté et efficace et le nettoyage des gencives au laser.

Radiographie réalisée à la fin du traitement montrant un gain osseux.

Phase de maintenance

La patiente maintient une hygiène de vie alimentaire et buccale satisfaisante.
Les résultats obtenus sont pérennes et la patiente a retrouvé un confort masticatoire apprécié.

Radiographie à 6 mois illustrant le maintien du capital osseux.